infos

Les clés pour bien choisir le papier

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour faire un choix de papier qui correspondra le mieux à votre projet.
Parmi ces critères, en voici 5 principaux pour le choix du papier.

Le GrammageLe FormatLes Types de papierLes Normes et LabelsLes Qualités

Le grammage pour évaluer sa qualité

Le grammage du papier est très souvent utilisé pour lui attribuer sa valeur qualitative générale.

C’est en réalité plus complexe que cela. Un papier de grammage élevé apportera une consistance au document grâce à son poids, ce qui donnera une sensation générale de “qualité”. Mais cette qualité n’est pas transposable d’une collection de papier à une autre. Un papier d’une collection différente avec un grammage identique peut avec plus de rigidité (“de main”).

Le grenage est l’expression technique du poids du papier au mètre carré.
Voici comment l’interpréter : une feuille de papier “80 gr.” correspond à une feuille de papier d’une surface d’un mètre carré, pesant 80 gr. Exemple concret : une feuille de papier 80 gr. de format A4 (210 x 297 mm) correspond à environ 1/16 de mètre carré (0,062 %). Soit 80 gr. x 0,06 % = 4,96 gr.

Même si c’est le poids qui est mesuré, l’utilité principale de cette valeur est de pouvoir évaluer l’épaisseur du papier.Le grammage aura un impact important sur le prix final du projet.

Voici quelques repères généraux de grammage pour certains documents

  1. 35 gr. papier journal
  2. 70 – 100 gr. papier pour imprimante personnelle
  3. 120 gr. catalogues, brochures
  4. 135 gr. dépliants, folders, flyers, …
  5. 160 gr. plaquette commerciale, couverture de catalogue, …
  6. 180 – 250 gr. cartes de visite standard
  7. + 250 gr. cartes de visite qualitative

Les formats, visibilité ou portabilité

Dans l’affichage un document sera parfois parcouru en seulement quelques secondes et d’autres fois pendant de longues minutes.
On ne peut pas toucher toutes les cibles en même temps. Il faut donc déterminer avec soin le format de votre document en fonction de son but, de sa cible.

Dans l’affichage un document sera parfois parcouru en seulement quelques secondes (abris bus, …) et d’autres fois pendant de longues minutes (attente dans une station métro,…).

Le message doit donc pouvoir être décrypté immédiatement dans certains cas. Un grand format de document permettra de maximiser la lisibilité de votre message.

Dans d’autre cas, la taille du document permettra à votre cible d’emporter les informations avec lui (folder, prospectus, …). Un format trop important réduira les chances de conversion (réussite du projet).

Votre projet doit pouvoir être vu et décrypté rapidement ? il vous faut un grand format pour une visibilité maximale
Il doit pouvoir être emporté ? il vous faut un format de taille réduite pour une portabilité optimale.

Nous connaissons tous le format A4. Il est issu de la famille des An.
La gamme commence par A0 et se termine par A10. Chaque incrémentation (A1, A2, A3 …) double la taille du format. Une feuille A3 est donc 2 fois plus grande qu’une feuille A4.

Voici les dimension de ces format normalisés

  • A0 841 x 1189 mm.
  • A1 594 x 841 mm.
  • A2 420 x 594 mm.
  • A3 397 x 420 mm.
  • A4 210 x 297 mm.
  • A5 148 x 210 mm.
  • A6 105 x 148 mm.
  • A7 74 x 105 mm.
  • A8 52 x 74 mm.
  • A9 37 x 52 mm.
  • A10 26 x 37mm.

Le type de papier, en fonction de son usage

Plusieurs sortes de papier existent, pour des usages plus ou moins spécifiques.

Un document de bureau tel qu’un formulaire remplira parfaitement son rôle avec du papier offset. Une carte de visite n’aura par contre pas bel effet sur le même support. On préférera dans ce cas l’utilisation du bristol qui est lisse et rigide.

Mais il y a aussi une question de “rendu” qui rentre en compte.
Brillant, le papier attirera le regard et sera donc optimal pour un usage publicitaire. L’aspect mat du papier permet de faire ressortir les couleurs ce qui donne d’excellent résultat pour l’impression de photos.

Le papier offset convient à tout type d’imprimé, c’est le papier polyvalent.
Le papier couché à une surface très lisse, polyvalent également mais plus cher que le papier offset.
Existe en finition mat, satiné ou brillant.
Le papier recyclé constitué de minimum 50% de papier récupéré.
Le papier bristol est un papier cartonné dont le grammage ne descend pas en-dessous de 180 gr.
Le papier Kraft utilisé principalement pour les emballages.
Les papiers création : velin, vergé, toilé, métallisé, translucide, …

Les différentes qualités de papier

Les différentes qualités caractéristiques du papier sont liées à des critères techniques qui détermineront l’usage que vous pourrez en faire. Chaque caractéristique à sa propre importance, et vos permettra de vous assurer d’avoir fais un bon choix.

Une plaquette commerciale, un folder, un prospectus, … doivent impérativement être imprimés sur un papier avec une excellente rigidité. Un document qui se penche et se plie dès qu’on l’incline est très rapidement agaçant et aura un impact négatif sur votre image.
Un document mailing imprimé sur deux faces (recto-verso) devra avoir un degré d’opacité élevé afin que l’on ne lise pas par transparence le texte qui se trouve sur l’autre face.

Voici les quelques qualités ou caractéristiques du papier :

  1. La main est le rapport entre l’épaisseur et le poids. Un papier « a de la main » lorsqu’il parait léger pour son épaisseur.
  2. La rigidité exprime l’aptitude de la feuille de papier à ne pas se déformer. Plus un papier est rigide, plus il sera facile à plier.
  3. La rugosité détermine le degré de rugosité ou de lissé du papier.
  4. L’opacité c’est la non-transparence d’une feuille de papier. Facteur important lors d’impressions recto-verso.
  5. La brillance est la clarté du papier, sa luminosité, son aptitude à réfléchir la lumière.
  6. La blancheur indice, degré de blancheur par rapport au « blanc absolu ».

Vous connaissez maintenant d’avantage les différents critères pour choisir le papier de vos projets, n’hésitez pas et contactez-moi pour que nous puissions les réaliser !